plongée Ketos

plongée Ketos

A propos du blog Ketos

Bonjour à tous,écrivez nous,donner votre avis sur ce que vous avez vécu et ressenti sur notre bateau.
Venez lire notre passion au quotidien.

A bientôt Marie Josée,Nadine et Alberto

La grande Nacre

La Faune et la FlorePosted by Nadine 08 Jun, 2018 15:43:38



INSOLITE! Un champ de grandes nacres découvert dans le golfe de Saint-Tropez

Publication Var Matin : 1 juin 2018

Espèce protégée en France, la grande nacre est le deuxième plus gros coquillage de la planète après le bénitier géant (elle peut atteindre plus d'un mètre de long). Elle est endémique de Méditerranée et constitue un excellent indicateur de la qualité du milieu.

Au gré de ses plongées à caractère scientifique, le service Observatoire marin / Espaces maritimes de la Communauté de communes a pu découvrir un secteur où la présence de grandes nacres (Pinna nobilis) est particulièrement intéressante.

La zone découverte qui recouvre une surface d’environ 15 000 m², a la particularité de rassembler des individus de même taille, une vingtaine de centimètres, donc de même âge (2 à 3 ans). A ce jour, la densité d’individus estimée approximativement se situe autour de 2 individus par m², mais de nouvelles investigations permettront prochainement d’affiner ce chiffre, qui selon la ComCom, est sans équivalent sur le littoral où elle intervient (du Rayol-Canadel à Sainte-Maxime). A titre de comparaison, les densités de population au sein du parc national de Port-Cros sont inférieures à 1,5 individu par m².

Cette découverte est d’autant plus enthousiasmante qu’elle s’inscrit dans un épisode de mortalité massive de grandes nacres qui préoccupent la communauté scientifique (Pour en savoir plus : Site web des Aires marines protégées). Certaines populations de grandes nacres en Espagne et en Corse du sud sont en effet décimée par un parasite, un protozoaire du genre Haplosporidium.

La zone de grandes nacres du golfe de Saint-Tropez constitue donc un motif d’espoir pour ce bassin, dont la qualité est très souvent décriée.

L’objectif de la ComCom à court terme est d’approfondir sa connaissance de la zone afin de mettre en évidence les conditions qui ont permis un tel développement, d’identifier les menaces qui pèsent sur sa conservation et le cas échéant de proposer localement des mesures qui permettront de préserver ce champ de nacres exceptionnel.



  • Comments(0)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post28

Araignée de mer

La Faune et la FlorePosted by Nadine 07 May, 2018 22:56:41
Araignée de mer: vit en mer Méditerranée où elle est appelée “esquinade”. Sa carapace est aussi épineuse que celle du tourteau est lisse.
En ce moment il y en a une belle qui se promène aux Sardinaux!

  • Comments(0)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post25

Les vélelles

La Faune et la FlorePosted by Nadine 10 Apr, 2018 18:13:01

Les vélelles.


L’état de nos plages surprend souvent le promeneur ! Des milliers de vélelles bleues s’échouent sur le littoral en formant un tapis épais. Il s’agit d’un phénomène naturel. Elles sont portées par les vents et les courants. . Les vélelles ne sont pas des méduses et ne sont pas urticantes. Une odeur forte et désagréable se dégage lors de leur décomposition. De forme ovale, elles mesurent jusqu’à 6 centimètres, d’une belle couleur bleue. Leurs tentacules leur permettent d’attraper la nourriture. Elles vivent en colonies et nous les retrouvons souvent sur notre littoral au printemps. Leur nom peut varier en fonction des régions. Chaque unité est en fait constituée d'une colonie de centaines de polypes, qui sont organisés et remplissent diverses fonctions. Elles possèdent un disque cartilagineux qui contient des poches d'air. Ce flotteur est surmonté d'une voile, qui reste normalement hors de l'eau, et qui augmente ses possibilités de déplacements en combinant le vent et les courants. La petite voile est d'ailleurs orientée de biais par rapport à l'axe principal de la colonie, ce qui est peu banal.
Sous l'eau, un polype est chargé de la nutrition. D'autres sont là en périphérie pour défendre l'organisme par la production de substances faiblement urticantes, sans danger pour l'homme. D'autres enfin gèrent la reproduction. Sur les animaux échoués, on ne distingue pas tous ces éléments. Sa couleur bleue est due à des protéines pigmentées. Après quelques jours, elle sèche et devient translucide.




  • Comments(0)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post22

Requins et Raies en péril

La Faune et la FlorePosted by Nadine 14 Sep, 2017 18:13:07


  • Comments(1)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post15

Le chapon

La Faune et la FlorePosted by Nadine 03 Jul, 2017 22:13:50
Photographe: Eric Nicoletti.


Le chapon est un poisson sédentaire que l'on trouve sur les fonds rocheux. Il peut peser plusieurs kilos et atteindre jusqu'à 50 cm de long.
Il peut être observé dès les petites profondeurs jusqu'aux plongées profondes.
Sa tête est volumineuse, de gros yeux et un corps massif.
Une nageoire dorsale épineuse et dangereuse car elle contient un venin, piqûres très douloureuses.
Il est reconnaissable à de nombreuses excroissances de chair autour de la bouche.
On dit qu'il a du "poils au menton"....
Sa couleur peut varier, du rose rougeâtre au beige jaunâtre avec des tâches plus sombres.











  • Comments(0)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post9

Le poulpe

La Faune et la FlorePosted by Nadine 18 Jun, 2017 22:27:57

Le poulpe fait preuve d'une intelligence étonnante pour un invertébré. Il serait capable de déduire, de mémoriser et d'apprendre. Ils ont compris par observations successives comment retirer le couvercle d'un bocal pour accéder à la nourriture contenue à l’intérieur.

Il est souvent facile de les repérer car ils déposent des coquillages, pierres ou débris autour de leur habitat.

Ils possèdent une mémoire, stockée dans leurs nombreux neurones. Les poulpes de Méditerranée sont sans conteste les plus astucieux.
Les poulpes se nourrissent de crustacés et coquillages.
Les filets perdus par les pêcheurs qui continuent à piéger des poissons au fond, profitent aussi au poulpe de Méditerranée qui vient les y dévorer.

Merci Eric pour ces belles images.



  • Comments(0)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post4

La baudroie.

La Faune et la FlorePosted by Nadine 15 Jun, 2017 22:40:17


La baudroie commune (Lophius piscatorius) est souvent nommée lotte ou baudroie. C'est un poisson marin qui vit le long des côtes d'Europe. On la trouve fréquemment sur les côtes de Provence. La dénomination commerciale de la lotte est ambiguë, car elle désigne par ailleurs un poisson d'eau douce, la lotte de rivière.
Sa tête énorme la fait ressembler à un crapaud. Sa peau est totalement lisse et ne possède pas d'écaille. Son corps est presque cylindrique. Le dos est brun-jaune ou vert avec des marbrures sombres. Les flancs sont clairs et le ventre est blanc. À vingt ans, elle peut atteindre 2 mètres pour un poids de 45 kg. Cependant les spécimens de plus de 50 à 60 cm sont rares.
La gueule de la baudroie commune est impressionnante, du fait de sa denture : les dents de la baudroie, des canines, sont pointues et aiguës comme des stylets. Elles sont orientées vers l’arrière de la bouche afin d’interdire toute fuite de la proie happée (souvent des petits poissons) et de déglutir. De chaque côté de la mâchoire inférieure, on distingue un seul rang de dents sur une certaine longueur. Puis on observe une seconde rangée de dents plus longues et très pointues. La mâchoire supérieure comprend trois rangs de dents aiguës. Les baudroies âgées ont certaines dents usées ou cassées. La denture de la baudroie sert uniquement à retenir les proies. Les dents ne sont pas utilisées pour broyer. La baudroie possède également des dents au fond de sa cavité buccale. Elles sont moins longues mais tout aussi pointues. La mâchoire inférieure est fixe. C’est la mâchoire supérieure qui s’ouvre vers le haut. Une fois morte, la gueule de certaines baudroies s’ouvre totalement et c’est dans cette position que la baudroie (commune) apparaît la plus impressionnante.

  • Comments(0)//plongee-saintemaxime.ketos.fr/#post3